Sachant que la plupart des PME ne réussissent pas à franchir le cap des 5 ans, que penseriez-vous d’une entreprise qui existe depuis… 120 ans? Impressionnant n’est-ce pas?

C’est au cœur de Montréal, en 1897 qu’est né J.B. Laverdure, une entreprise d’importation de fruits et légumes. Quel est le secret d’une telle longévité? Le futur entrepreneur qui incarnera prochainement la 5e génération à la tête de l’entreprise familiale a accepté de répondre aux questions de Albert-Jacques Fortin.

Âgé de seulement 21 ans, Cédric étudie en Utah, aux États-Unis, en « Business Management » dans le but de reprendre les rênes de l’entreprise familiale.  C’est son arrière-arrière-grand-père qui est à l’origine de la multinationale qui existe aujourd’hui. À l’époque, il voyageait la marchandise depuis l’aéroport jusqu’au Marché Bonsecours situé dans le vieux port avec… sa charrette et son cheval! Qui aurait cru qu’un siècle plus tard, cette même entreprise génèrerait un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars et importerait des fruits et légumes des quatre coins du globe?

Surmonter la crise

Sans être un chemin sans embûche, cette entreprise a pourtant su rester à l’affût des opportunités, créer des liens étroits avec ses clients et travailler d’arrache-pied, et ce, jour après jour. La crise de 1930 et la hausse des compétiteurs sur le marché (tels que Costco et autres Walmart) font partie des coups durs auxquels ils ont dû faire face, mais la famille Laverdure a toujours su se retrousser les manches et redoubler d’efforts.

L’acquisition d’entreprises compétitrices, la recherche de l’innovation et un constant souci de la qualité et de la diversité ont permis à la famille Laverdure de traverser les temps plus difficiles et d’en ressortir grandie et améliorée.

Respecter ses valeurs

Il est aussi intéressant de savoir que, pour éviter de faire compétition aux agriculteurs québécois, la famille Laverdure concentre ses activités en dehors des grandes périodes de récoltes. Un tel geste d’entraide est une belle démonstration d’intégrité et d’honnêteté, ce qui nous le savons, se fait de plus en plus rare dans le milieu. En effet, l’entrepreneuriat est un domaine où la compétition est très féroce, mais la famille Laverdure a su réussir tout en restant fidèle à ses valeurs, ce qui est tout à son honneur.

Savoir créer et entretenir des relations sans jamais compter les heures que l’on met dans son entreprise, telles sont les deux recommandations de Cédric.

« On n’a jamais trop d’amis, trop de contacts, et on ne passera jamais assez de temps dans son entreprise ».

Faire face aux défis

Si la compagnie est bien implantée et qu’elle compte parmi ses clients de grands supermarchés, Cédric est pourtant conscient des risques et des défis qui l’attendent. Il sait que l’entreprise familiale devra faire face à une compétition grandissante et qu’une réorientation éventuelle sera nécessaire s’ils ne veulent pas « disparaître ».

Loin d’être assis sur ses lauriers, on sent que Cédric a l’entreprise familiale à cœur et que les valeurs telles que l’intégrité, l’honnêteté et le travail acharné sont bien présentes chez lui. Ce sont d’ailleurs ces mêmes valeurs qui ont permis au grand-père de Cédric de hisser la compagnie sur le marché international.

Il n’y a pas à dire, l’histoire de la famille Laverdure est à la fois inspirante et impressionnante. Une histoire de chez nous dont il y a de quoi être fier!